Appui à la mise en œuvre du Plan d’Action National pour l’Environnement (PANE)

Contexte du projet :

C’est suite aux engagements pris lors des deux sommets successifs de Rio et de Johannesburg que la Mauritanie a mis en chantier l’élaboration d’une stratégie nationale pour l’environnement et le développement durable.

La Stratégie de Développement Durable de la Mauritanie place l’être humain au centre de la décision, avec comme priorité la satisfaction des besoins des groupes les plus pauvres et les plus marginalisés. Elle entend établir un consensus sur une vision commune du développement durable du pays à long terme, à travers une approche stratégique intégrant à la fois les dimensions sociales, économiques et environnementales. Elle définit les grands axes prioritaires pour que le développement du pays puisse être durable.

Le Plan d’Action National pour l’Environnement et le Développement Durable, vise, sur la base d’un diagnostic de l’état et de la gestion de l’environnement en Mauritanie, à identifier, formuler et planifier l’ensemble des actions nécessaires à la mise en oeuvre d’une politique environnementale conforme au concept du développement durable. Le PANE est le plan opérationnel pour la mise en œuvre de la SNDD dans un délai de 5 ans. Il décline les axes prioritaires sous forme d’objectifs opérationnels, d’activités principales, de mécanismes et de délais de mise en oeuvre. Le PANE est accompagné d’un Plan d’Action National de Lutte contre la Désertification (PAN-LCD).

Ces outils approuvés en 2006 visent, à l’horizon 2015 et en cohérence avec le CSLP, une meilleure intégration de l’environnement et du concept de développement durable dans les politiques sectorielles. Ces documents stratégiques, traduisent la première initiative d’intégration des enjeux environnementaux et de gestion durable des ressources naturelles dans la politique de lutte contre la pauvreté.

Les axes stratégiques du PANE :

  • La Mauritanie renforce les moyens institutionnels et politiques et gère efficacement l’environnement et les ressources naturelles ;
  • La Mauritanie favorise l’accès durable aux services de base comme un moyen stratégique de lutter contre la pauvreté ;
  • La Mauritanie, consciente des enjeux multisectoriels et multi-échelles (du niveau local au niveau global) de la problématique du développement durable, favorise, à tous ces niveaux, une gestion intégrée et participative en vue d’une utilisation efficiente de ses ressources naturelles.
  • La Mauritanie entend gérer son environnement local et global conformément aux engagements qu’elle a pris au sein des conventions internationales.
  • V. La Mauritanie doit élaborer des mécanismes de financement pour son Plan d’Action National pour l’Environnement et le développement durable.

Résultats attendus :

  • Actualisation et mise en place d'un plan opérationnel pour le PAN/LCD
  • Organisation d’une table ronde des bailleurs de fonds et vulgarisation du PANE et des plans connexes (PAN-LCD) auprès des divers partenaires (PNUD/FEM, GEF, Mécanisme Mondial, etc.)
  • Mise en œuvre de la stratégie de communication du PANE
  • Mise en place d’un cadre institutionnel transversal de gestion de l'environnement et d’un système de suivi-évaluation du PANE

Agence d’exécution / principaux partenaires :

- Ministère chargé de l’Environnement délégué auprès du Premier Ministre